top of page
  • Photo du rédacteurDépannage Plomberie Nîmes

Les différentes tailles de diamètres en plomberie


Soudeur nimes
Dimensionner un réseau de plomberie

Aujourd’hui, plusieurs personnes ont tendance à se confondre au niveau de la taille de diamètre en plomberie. Ce phénomène devient de plus en plus fréquent puisque la mesure de la taille des tuyaux est une compétence indispensable devant être apportée demain pour la réussite des projets de plomberie et de construction. C’est l’une des raisons pour lesquelles plusieurs personnes se tournent vers les spécialistes de ce secteur d’activité. Cependant, quelles sont les différentes tailles de diamètre en plomberie ? Nous aborderons davantage le sujet dans les lignes à suivre.


Quelles sont les tailles de diamètre en plomberie ?


En dehors de la pression et du débit volumique de la section tuyau, le matériau est un élément déterminant de la plomberie. Aujourd’hui, les normes régissant les diamètres de tuyau en plomberie varient en fonction de chaque type, même si les canalisations sont généralement conçues avec le PER, le PVC, l’acier, le cuivre, etc.


Les diamètres des tuyaux en cuivre


Le cuivre est un matériau très résistant retrouvé un peu partout dans les anciennes maisons. Ce matériau est généralement utilisé dans les installations de plomberie et dans le chauffage central. Conformément à la norme européenne EN 1057, il existe 36 références des tuyaux en cuivre. À ce niveau, vous retrouverez 25 diamètres variant de 2,4 à 205 millimètres et dix épaisseurs de 0,8 à un millimètre.



Réparation fuite cuivre à Nîmes
Couronne de cuivre

Cependant, force est de constater aujourd’hui que les concepteurs des tuyaux en cuivre ont tendance à respecter les normes AFNOR possédant 14 références. Ces dernières sont réparties en 3 états tels que : le dur, le semi dure et le recuit.

Concernant les tuyaux durs et semi durs, il se présente sous forme de bar de 4 ou de 5 m. Par contre, le recuit à l’apparence des rouleaux de 25,35 à 50 m. Voici comment se présentent les diamètres standards des tuyaux en cuivre :

· Eau pour chauffage central : 10, 12, 14, 16, 18, 22, 28, 35 et 40 mm ;

· Arrivées de gaz : 8, 10, 14 et 18 mm ;

· Distribution d'eau chaude et froide : 10, 12, 14, 16 et 18 mm ;

· Évacuations d’eaux : 28, 32, 35, 40 et 42 mm ;

· Etc.


Les diamètres de tuyau en PVC


Les tuyaux en PVC sont particulièrement légers et faciles à manœuvrer. Ils sont créés dans le but de substituer ceux qui étaient conçus en plomb pendant la réalisation des chantiers de plomberie. L’utilité des tuyaux en PVC se remarque notamment au niveau de l’évacuation des eaux usées.


Aujourd’hui, il existe 2 types de tuyaux PVC à savoir :

· Les tubes de PVC Pression :

Les tubes de PVC Pression sont très prisés lors de la distribution d’eau chaude et froide. Cela est possible puisque les tuyaux PVC de cette envergure sont particulièrement souples et rigides. Ils peuvent supporter une pression allant jusqu’à 20 bars. À ce niveau, vous trouverez des tuyaux de PVC Pression de différents diamètres (12, 16, 20, 25, 32, 40 mm).


· Les tubes de PVC-EU :

Les tubes de PVC-EU sont généralement très utilisés pour l’évacuation des eaux usées et des eaux pluviales. Les tuyaux PVC de cette envergure se trouvent sous forme de barre et leurs diamètres sont de 32 x 3 ; 40 x 3 ; 50 x 3 ; 63 x 3 ; 75 x 3 ; 80 x 3 ; 90 x 3 ; 100 x 3 ; 110 x 3,2 ; 125 x 3,2 ; 140 x 3,5 ; 160 x 4 ; 200 x 4,9 ; 250 x 6,2 mm


Les diamètres des tuyaux en PER


Le Polyéthylène réticulé (PER) se présente comme un matériau semi-rigide et à haute densité. Comparativement au cuivre et PVC, le PER peut être utilisé pour la distribution d’eau chaude et d’eau froide. Son utilisation se révèle importante notamment lors des travaux de plomberie sans soudure.

Le Polyéthylène réticulé est une matière plastique plus ou moins souple. Il est généralement utilisé pour les canalisations de plomberie sanitaire ou de chauffage. Le raccord de cette envergure existe en plusieurs types à savoir :

· Les raccords à glissement : Ce type de raccord est utilisé au niveau des réseaux de chauffage. Cela est possible puisqu’une fois posé, il est particulièrement solide et limite au maximum les fuites éventuelles. La mise en place des raccords de glissement nécessite une certaine technique et des accessoires spécifiques.

· Les raccords à servir : Grâce aux raccords à servir, les plombiers sont capables d’assembler définitivement des tuyaux PER sur les éléments de plomberie. Les raccords peuvent se déformer sous l’action des pinces à servir et devenir définitivement solidaires de la canalisation.

· Les raccords à compression : Les raccords à compression sont considérés comme des tuyaux de gros diamètre généralement utilisés pour l’alimentation en eau d’une maison. Toutefois, les plombiers peuvent également les utiliser un peu partout ailleurs. La liaison des raccords à compression se fait à partir des bagues métalliques permettant d’écraser les tuyaux sous l’action des écrous. De cette manière, les tuyaux deviennent solidaires et étanches. L’avantage de ces types de raccords réside dans le fait qu’ils sont facilement démontables.

Les tuyaux Polyéthylène Réticulé existent en multicouche dont les diamètres varient en fonction de l’usage. À titre illustratif, il peut être cité :

· Les tuyaux Polyéthylène Réticulé de 12 millimètres pour les éviers et douche ;

· Les tuyaux Polyéthylène Réticulé de 10 millimètres pour les lavabos, WC, lave-main, machine à laver et lave-vaisselle.

· Les tuyaux Polyéthylène Réticulé de 13 millimètres pour les baignoires ;

· Etc.


Les tuyaux flexibles


L’utilisation des tuyaux flexibles devient de plus en plus importante notamment en cas d’alimentation en eau ou d’évacuation des eaux usées. Comparativement au Polyéthylène réticulé, ils peuvent être utilisés dans les travaux de plomberie sans soudure.

Les tuyaux flexibles existent en inox et en PVC. Les plombiers les utilisent généralement pour le raccordement des appareils et des vidanges. Les diamètres varient en fonction du matériau utilisé pour leur conception :

· Les diamètres des tuyaux flexibles en inox sont les suivants : 8, 13, 20, 25, 32, 40 et 50 mm ;

· Les diamètres des tuyaux flexibles en PVC sont les suivants : 32, 38 ou 40 mm

.

Les tuyaux en acier inoxydable


Aujourd’hui, les tuyaux en acier inoxydable deviennent de plus en plus invisibles aujourd’hui. Ils sont généralement utilisés pour le chauffage central ou pour l’alimentation des puisages extérieurs. Vendus en barres de 6 m, les diamètres des tuyaux en acier inoxydable se présente comme suit :

· 17,2 x 2 mm ;

· 21,3 x 2,3 mm ;

· 26,9 x 2,3 mm ;

· 33,7 x 2,9 mm ;

· 42,4 x 2,9 mm ;

· 48,3 x 2,9 m ;

· 60,3 x 3,2mm.


Quels sont les principes du diamètre en plomberie ?


Avant de connaître les principes, sachez que les dénominations des diamètres de tuyau en plomberie ont évolué. Auparavant, les plombiers utilisaient le terme « diamètre intérieur/extérieur ». Aujourd’hui, les choses ont changé puisque désormais les professionnels parlent de diamètre extérieur et d’épaisseur. Prenez par exemple un tuyau multicouche de 12 x 2 mm Le premier chiffre est utilisé pour désigner le diamètre extérieur et le 2nd représente l’épaisseur du tube.

Pour choisir le bon diamètre de tuyau en plomberie, il est important de tenir compte de quelques éléments. Il s’agit notamment de la pression, du débit volumique et de la section tuyau.


La pression


Toute personne désirant mieux profiter de l’ensemble du réseau d’eau et des différents appareils de plomberie doit choisir la bonne pression. Cet élément détermine la force avec laquelle l’eau sortira. Si vous choisissez une trop forte pression, vous risquez de provoquer l’usure rapide de votre chauffe-eau et de plusieurs autres appareils de plomberie. Si vous vous retrouvez dans cette situation, l’idéal serait d’installer un réducteur de pression.



Reprise de réseau d'eau Nîmes
La bonne pression à vos robinets

Si vous optez pour une pression trop faible, vos équipements sanitaires ne pourront pas fonctionner normalement. L’idéal serait d’opter pour l’installation d’un surpresseur. Pour être dans le confort à la maison, la pression optimale doit être de 3 bars.


Le débit volumique


En dehors de la pression, le débit volumique ne doit également pas être négligé. Il détermine le volume d’eau distribué. Exprimé en mètre cube par heure ou en litre par seconde, le débit volumique spécifie la quantité d’eau traversant les canalisations en un temps donné. Il reste inchangé, quel que soit le nombre de robinets ouverts simultanément. Vous devez prendre le temps de bien choisir le débit volumique afin de permettre à l’alimentation en eau de rester correct lorsque plusieurs personnes ouvrent les robinets en même temps.


La section tuyau


Le diamètre du tuyau est le facteur déterminant le débit distribué. Il est également connu sous le nom de la section tuyau. Le débit d’eau choisi doit être proportionnel à cette dernière. En effet, lorsque les eaux doivent traverser 2 tuyaux de diamètre différents, elles ont tendance à choisir le plus gros. Voilà pourquoi la section tuyau d’une chasse d’eau doit être inférieure à celle d’une baignoire. Elle doit principalement être déterminée en fonction du débit que vous souhaitez avoir.


Comment choisir le diamètre extérieur en fonction de l’usage prévu ?



Réparation de fuite sur cuivre
Le choix du diamètre de tube

Déterminer le bon diamètre des tuyaux d’une maison nécessite également de prendre en compte les travaux de plomberie. Plus précisément, vous devez commencer par prévoir les usages à court et moyen terme. Dans chaque pièce d’une maison, l’alimentation en eau varie en fonction des types d’équipements raccordés au réseau de canalisation. Vous devez donc choisir les diamètres de tuyau en fonction des besoins spécifiques.


Référez vous aux documents techniques unifiés


Si vous désirez avoir une connaissance précise sur la réglementation prévue pour la plomberie sanitaire, les DTU 60.1 et 60.11 vous seront d’une grande utilité. Vous y retrouverez l’ensemble des diamètres de référence et les différents usages prévus. Dans les documents techniques unifiés, vous trouverez les diamètres des tuyaux d’eau chaude et d’eau froide prévue pour les installations sanitaires, quels que soient les matériaux désirés.

Voici un récapitulatif de diamètre standard en plomberie :

· 8 mm de diamètre pour les WC et lave-mains ;

· 10 mm de diamètre pour les lavabos, bidets, douches, lave-vaisselle, lave-linge, WC ;

· 12 mm de diamètre pour les éviers, baignoire, lave-vaisselle, douche ;

· 14 mm de diamètre pour les chauffe-eaux, lave, douche, baignoire, arrosage ;

· 16 mm de diamètre pour les canalisations d’arrivée d’eau, baignoire ;

· 18 mm de diamètre pour les canalisations d’arrivée d’eau.


Anticipez les futures installations


Pendant l’installation de la salle de bain, si vous êtes persuadé que vous en installerez une deuxième quelques années plus tard, l’idéal serait de prévoir la canalisation adéquate. Plus précisément, vous devez choisir le diamètre des tuyaux afin qu’ils puissent correspondre à un double usage. De telles précautions ne doivent pas être négligées afin de ne pas être confrontées à des problèmes d’alimentation en eau dans vos salles de bain.


Quelles sont les techniques à adopter pour connaître le bon diamètre des raccords de tuyau ?



Réparation sur réseau en acier et fonte à Nîmes
Réseau d'eau en acier

La détermination du diamètre de plomberie varie en fonction du type de tuyau que vous avez.


Savoir si le tuyau est doté d’un filetage « mâle », « femelle » ou sans fil


Pour les installations à domicile, le diamètre des tuyaux PER varie de 16 à 63 millimètres. Les fils sont considérés comme de petites rayures qui se trouvent aux extrémités de certains tubes les aidant à s’adapter. Le pilotage mâle se trouve à l’extérieur tandis que la femelle est à l’intérieur du tuyau.


La détermination du diamètre extérieur si le tuyau est muni d’un filetage mâle ou non fileté


De prime abord, vous devez savoir que le diamètre varie du bord extérieur au bord intérieur du tuyau. À ce niveau, il faut mesurer la circonférence du tube en utilisant un ruban à mesurer flexible. Ensuite, divisez le résultat obtenu par pi (soit 3,14) pour connaître le diamètre extérieur de votre tuyau.

Si vous trouvez par exemple 319 millimètres après la mesure de la circonférence de votre tuyau, vous devez le diviser par pi pour obtenir le diamètre extérieur d’environ 100 millimètres. Si vous ne disposez pas d’un ruban à mesurer flexible, alors l’idéal serait de faire usage d’une corde pour prendre la mesure de la circonférence. Pour ne pas se perdre, il serait plus judicieux de marquer un point sur la corde, notamment à l’endroit où il entoure la circonférence. Ensuite, retirer la corde du tuyau afin de prendre sa mesure et de le diviser par pi.


La détermination du diamètre intérieur lorsque le tuyau est doté d’un filetage femelle


Le diamètre intérieur est considéré comme la distance au milieu sans pour autant prendre en compte l’épaisseur des parois du tuyau. À ce niveau, il faut faire usage d’une règle ou d’un pied à coulisse. Mesurer avec précision l’extrémité du tube, notamment à l’endroit où il y a une section transversale. N’oubliez pas que la mesure ne doit pas être effectuée à partir des bords extérieurs. Bien au contraire, il faut prendre en compte uniquement les bords intérieurs.


Comment déterminer la mesure de la taille nominale de votre tuyau ?


Pour déterminer la taille nominale d’un tuyau de plomberie, il est important d’avoir un certain nombre de facteurs et des mesures spécifiques. Pour lire précisément la taille de votre tuyau, il serait judicieux d’effectuer quelques actions que voici :

· Mesurer les filets par pouce ;

· Mesurer le diamètre intérieur ;


Lorsqu’il s’agit des filetages mâles, vous devez mesurer le diamètre extérieur en prenant le point le plus large des filetages. Il en est de même au niveau des femelles.


Quelles sont les déclinaisons des raccords de plomberie ?


Aujourd’hui, il existe plusieurs types de déclinaison au niveau des raccords de plomberie. Voici celles qui sont fréquemment utilisées :

· Manchon : les déclinaisons de type manchon offrent la possibilité au plombier de raccorder 2 tuyaux en union droite. À ce niveau, les tuyaux à raccorder possèdent le même diamètre ;

· Coude : les raccords de cette envergure sont généralement utilisés pour les circuits d’alimentation de plomberie. Cela est possible puisque ce type de raccord offre plusieurs directions (27°, 45° et 90°). Pour que le montage soit efficace, les coudes en cuivre sont généralement utilisés dans les travaux de rénovation ou de réparation ;

· Té : les déclinaisons de type Té offrent la possibilité au plombier de raccorder trois tuyaux en forme de T. Il peut arriver d’avoir des raccords en T de même dimension ou combiner avec les caractéristiques d’un réducteur ;

· Réducteur : du côté de la déclinaison qualifiée de réducteur, les raccords de cette envergure sont capables de raccorder les tuyaux de différents diamètres. Cependant, il est important de le différencier d’un manchon.

· Bouchon : comme son nom l’indique, les raccords de type bouchon permettent au plombier de boucher certains éléments ou tuyaux. Les bouchons sont toujours configurés en femelles. Pour les utiliser, les plombiers doivent les braser à l’extrémité du cuivre afin de les condamner aux mâles ;

· Culotte : concernant la déclinaison qualifiée de Culotte, les raccords de cette envergure permettent de raccorder trois tuyaux en forme d’Y avec efficacité ;

· Tampon de visite : les raccords possédant une déclinaison qualifiée de tampon de visite offrent la possibilité à tous les plombiers d’avoir un accès au réseau.

859 vues

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page