top of page
  • Photo du rédacteurDépannage Plomberie Nîmes

Les brasures sur les tuyaux en cuivre


Réparation cuivre à Nîmes
Brasage du cuivre

Les tuyaux en cuivre sont considérés comme les meilleurs outils pour le transport de divers fluides. Ils sont utilisés aussi bien pour la plomberie que pour les installations de gaz. Le cuivre est très solide, imputrescible et vous permet de configurer vos canalisations de diverses manières. Pour assembler les tubes et raccords, le soudage n'est pas la méthode employée. Avec le cuivre, on parle plutôt de brasage qui doit être pratiqué suivant un procédé bien défini. Obtenez ici les réponses aux questions que vous vous posez sur le brasage du cuivre.


Quels sont les différents types de brasures ?


Le brasage ne consiste pas à faire fondre les pièces de cuivre afin de procéder à leur assemblage. Le procédé permet simplement de les coller avec un métal d'apport que l'on fait fondre à une certaine température. Elles sont chauffées soit au chalumeau monogaz ou à la lampe à souder. Au contact des pièces, la brasure fond, se resolidifie et colle après le refroidissement. Deux types de brasures sont possibles : la brasure tendre et la brasure forte.


La brasure tendre


Dans ce cas précis, il s'agit essentiellement de la brasure à l'étain avec une température de 400°C. Pour arriver à cette température de fusion de l'étain, il est nécessaire d'avoir un chalumeau mono gaz ou une lampe à souder. Ceux-ci peuvent utiliser des cartouches à soupape au butane ou propane. La brasure tendre est principalement appliquée pour le réseau d'eau froide pour conserver longtemps le dispositif. Pour votre alimentation en eau potable, il est totalement déconseillé d'utiliser de l'étain contenant du plomb. Son ingestion peut avoir un impact négatif sur votre santé. Pour les conduits d'eau potable, il existe des kits de soudure cuivre étain conçus spécifiquement pour l'occasion.


La brasure forte


La brasure forte est la méthode la plus utilisée par les professionnels pour procéder à l'assemblage du cuivre. Elle est réalisée à une température pouvant varier entre 600 et 800°C au niveau des pièces à coller. Pour effectuer l'opération, il est possible d'utiliser un chalumeau mono-gaz ou un chalumeau bi-gaz comme le chalumeau oxyacétylénique. Ce dernier est considéré comme le meilleur que l'on puisse utiliser en la matière. C'est le procédé utilisé pour les arrivées d'eau chaude, mais aussi pour les conduites de chauffage. Il est important de noter que la brasure à l’argent ou au cuivre-phosphore est nécessaire.


Comment réussir le brasage d'un tuyau en cuivre ?


Vous vous demandez comment souder vos pièces de cuivre sans être un soudeur professionnel ? Vous pourrez y arriver plus facilement que vous ne le pensez et grâce à quelques aptitudes en bricolage. Avec quelques connaissances et le matériel indispensables, vous n'aurez qu'à suivre les différentes étapes pour réussir. Vous n'aurez pas du mal à trouver un tutoriel qui vous montre comment procéder en détail.


Préparez la zone à travailler


Avant de commencer l'assemblage, vous devez rendre propres et brillantes les différentes parties. Vous pourrez simplement utiliser du papier de verre, une brosse métallique ou encore un tampon en métal. La mise en condition pourra être complétée avec un nettoyage à l'alcool à brûler. Il est important de garder l'alcool à brûler bien à distance des flammes du chalumeau. Vous devez également penser à protéger votre environnement immédiat de soudure et pour cela, un écran de protection thermique est indiqué.


Décapez correctement la zone à braser


Cette étape dépend en réalité du type de brasure que vous choisissez d'appliquer. Il est impératif d'utiliser le décapant recommandé par le fournisseur de baguettes de métal d'apport. Généralement, on retrouve un récipient accompagné d'un pinceau. Ce dernier est utilisé pour appliquer le produit sur les parties du tube qu'il faudra assembler. Il s'agit du diamètre extérieur du tube et de l'intérieur du manchon.


Brasez le cuivre


Une fois que vous avez exécuté comme recommandé les différentes étapes de la préparation, vous pourrez passer au brasage du cuivre. Ici, l'application du métal d'apport avant l'emboitement n'est pas indispensable comme avec la brasure à l'étain. Après avoir mis les pièces ensemble, chauffez-les à la température indiquée.

La baguette doit être positionnée près du joint et à partir du moment où elle commence à filer, vérifiez bien le cordon de métal. Il doit ceinturer efficacement le point d'assemblage. Pour un brasage de cuivre/argent, le cordon est fait assez rapidement. Dès qu'il est fait, vous devez enlever la flamme de la zone de chauffe. Laissez enfin le tube et les raccords dans de l'eau ou servez-vous d'un chiffon mouillé.


Vérifiez l'étanchéité


Votre travail ne sera pas terminé si vous ne prenez pas la peine de vérifier que le joint d'étanchéité est bien solide. Procédez à la mise en eau de votre installation pour voir si tout est bien réalisé. Si vous vous rendez compte qu'il y a une fuite, videz complètement le réseau et reprenez les brasures là où il y a problème. En bas du circuit, prévoyez des robinets de purge totale qui seront utiles pour vider les tuyauteries.


Que faut-il prévoir pour braser des tuyaux en cuivre


On sait déjà que pour la brasure il n'y a pas besoin d'avoir des compétences particulières. Toutefois, pour nettoyer les tubes et raccords en cuivre, il faut être très minutieux. Aussi, pour la bonne réalisation de l'opération, il est essentiel que les tuyaux soient chauffés de façon uniforme. Vous aurez à passer environ 5 minutes pour finir correctement le processus.

Vous n'aurez pas besoin nécessairement d'être accompagné, car le brasage peut être fait par une seule personne. Avant de vous lancer, vous devez commencer à vous équiper de quelques outils et consommables indispensables. Il s'agit entre autres de :


· Lampe à souder ou chalumeau oxyacétylénique,

· Tampon ménager en métal,

· Raccord,

· Étain ou baguettes de métal d’apport,

· Décapant.


Il ne faudra surtout pas oublier les équipements de protection qui sont très importants pour votre sécurité. Les lunettes de protection, un masque de protection respiratoire et des vêtements de travail vous mettront en condition pour travailler sereinement.

S'agissant d'une opération de soudure, le tablier et les gants de soudeur sont importants. Apprenez autant que vous le pouvez sur le soudage à la flamme, à l'arc, TIG, MIG, MAG, et par point. Ces notions vous permettent de mieux vous y prendre et de réussir comme un professionnel

2 176 vues

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page